Conférences du Mois de mai

Jeudi 6 mai 2021 à 15 heures
Cinéma Casino
30 Avenue Henri-Isnard - Vence

"Musica Romana ou la musique du monde"

par Daniel Jublin

Comment en 700 ans de musique les mentalités musicales ont-elles évolué ? Comment de Palestrina à Corelli, d’Alessandro Scarlatti à Respighi, les mélodies mélismatiques tant modales que tonales ont-elles traversé les siècles ? Nous visiterons les célèbres places de Rome où les représentations artistiques raisonnaient des musiques du célébrissime Carnaval Romain à deux pas des processions religieuses. Nous entendrons vibrer les voutes de la chapelle Sixtine et de la Basilique Saint Pierre aux accords du Miserere d’Allegri et des messes à 60 voix dans la magnificence baroque. Une visite de la Villa Médicis nous racontera la vie de nos illustres grands prix de Rome, Berlioz, Gounod, Bizet, Debussy… Nous rencontrerons certainement Ben-Hur sortant des célèbres studios Cinecittà ! Enfin, nous contredirons joyeusement Pierre Corneille en parodiant son inoubliable stance dans Horace, ‘’Rome, objet de tous mes contentements’’. Un voyage aussi inattendu qu’inoubliable !

Jeudi 20 mai 2021 15 heures
Cinéma Casino
30 Avenue Henri-Isnard - Vence

"L'art brut"

par Anne Devroye

L’Appellation « Art Brut » est énoncée par Jean Dubuffet quand, à partir de 1944, il se prend de passion pour les créations qui ont pour unique point commun d’avoir pour auteur des femmes et des hommes qui ne sont pas des artistes au sens habituel et professionnel du terme. « Fous », « Originaux », prisonniers, marginaux, illuminés, occultistes, bergers ou forgerons .. ils n’ont reçu aucune éducation artistique. Néanmoins, ils dessinent, peignent, sculptent, assemblent, bricolent pour exprimer leur intériorité . Avant Dubuffet, André Breton et beaucoup de surréalistes, bien d’autres artistes et écrivains et la plupart des médecins psychiatres se sont intéressés à leurs œuvres et ont subi leur attraction. Dubuffet est cependant le premier à les précipiter dans une catégorie qu’il nomme lui-même « Art Brut » et l’expression s’est imposé depuis.
Retour au Menu